English (United Kingdom)French (Fr)
QUI EST MADAMAX?
Madamax

canyoning à madagascar
Bon, je fais un peu la gueule, mais ça reste un excellent souvenir.
Chûtes de l'Ivolona au Sud Ouest de Tamatave

Moi, Gilles Gautier, Gillou le filou, le mégalomane paranoiaque, né en 58 à Marseille.


Une vingtaine d'années entre la capitale phocéenne et la région de Briançon, pas mal de temps sur la mer, les rivières et les montagnes de cette région, quelques incursions à Chamonix, Zermatt, les Dolomites et puis la découverte.

La Découverte Du Voyage!
Le Voyage, son mystère, sa beauté, ses galères, ...
5 ans d'Amérique du Nord (et un peu centrale),
l'Afrique dans tous les sens, Les Comores pendant plus de six années et début 91, je pose mes sacs et ma famille (ma femme Asanaty et mes deux filles Badria et Yasmine) à Antananarivo, alors capitale troublée d'un pays pas comme les autres.

FAMILLE Gautier

Peut-on encore parler de coup de foudre à ce niveau là? J'en doute!
J'étais né pour cette terre, j'y ai ressenti l'appel de mes lointains cousins, lémuriens et autres prophitèques agiles.

Mes deux derniers enfants (Laetitia et Philippe) sont nés ici et j'ai mon bout de montagne réservé pour la construction de mon tombeau.

Encore plus fort, je suis grand père depuis bientôt deux ans et par je ne sais quelle alchimie cosmique, voilà que ce petit fils a un arrière-arrière grand père enterré dans la colline derrière Tsarasoa!!!

Je suis pas pressé mais je sais où je reposerais; au milieu de ces montagnes que j'aime tant, à l'ombre des arbres que j'ai plantés, sous les cris moqueurs des Catta de la forêt sacrée du Tsaranoro.


Parti de pas grand chose après un déménagement un peu brusque des Comores, je me suis investi dans le développement touristique au travers de deux activités principales :

- Tout d'abord la photographie avec Aloal Concept et puis très vite dans le tourisme d'aventure avec Les Lézards de Tana. Avec les années et le développement du pays, des années de délires et rêves de brousse, de joies et de peines partagées sur les pistes Malgaches, se sont développés, le Camp Catta), NewSea Roc, Les Crocos de Tana, Tsarasoa et enfin, Gondwana island .

- De nouvelles têtes sont apparues, toutes séduites et convaincues du potentiel de Mada pour ce type de voyage. Des hommes et des femmes qui s'investissent à fond pour leur job, prêts aux pires excès pour vous satisfaire jusqu'au fond du Bush!

C'est pas fini, les projets ne manquent pas et peut-être serez-vous mon prochain partenaire, quelque part sur une côte déserte ou au coeur de la forêt de l'Est, séduit, éperdument amoureux de cette terre si différente.
Veloma (au revoir),

Gilles.


Bon, je pose un peu, mais je suis pas très doué pour les auto portraits.

Un de mes bureaux favoris; vue imprenable, pas de problêmes de voisinage.

Madamax c'est parti de l'envie de faire découvrir un pays au travers de mon travail, de mes voyages et aventures sur cette terre insolite.


Alors un jour, je me suis offert un chouette petit portable au look inimitable, puis j'ai continué à me ballader partout dans le pays, en mettant à plat une bonne partie de ce que je connaissais sur Madagacar.

C'est plus du travail de pianoter en plein Wild West Malgache, ca devient un plaisir!



Un grand merci à la société APPLE sans laquelle je n'aurais certainement pas pu m'amuser autant en expédition à préparer mes pages d'écriture virtuelle au coeur des plus beaux paysages, bien réels eux.
Chargeur solaire pour les batteries, bouchon voleur pour les hôtels du cru, bidon étanche pour la pirogue, je l'emmène partout bien au chaud dans son petit paréo !
Sont costauds, je vous dis.

L'Océan Indien dans toute sa splendeur sur la côte Nord Ouest du pays.

FAMILLE

Tant qu'on y est, on fait un petit coucou à NIKON qui n'a jamais fait grand chose pour moi mais qui continue à fabriquer de remarquables équipements pour les amateurs de belles images.
Je leur en mets sur la gueule à longueur d'année, je les noie, je m'écrase avec eux et ils tiennent le choc au fil des années. Et puis leurs scanners diapos, je les aime bien.

Si avec ca, je reçois pas une demi douzaine d'iMac/iBook, et une valise de Nikon, tout nouveau tout beau pour mon petit Noël sous les Tropiques, c'est à désespérer de tout.

Puisqu'on est dans la recherche de généreux donateurs, on va remercier les fims FUJI que j'adore pour travailler ici avec des conditions pas toujours faciles (approvisionnement, stockage, développements, ...). Ca aurait mérité au moins mon poids en pellicules.

Maintenant qu'on passe au numérique, va falloir revoir la liste des sponsors potentiels. Pour le moment je suis resté chez Nikon, mais on verra bien ce que l'avenir nous réserve.

Diable, j'ai failli oublier le principal! Merci à Eric le Big Boss de D.M.T, le meilleur laboratoire de traitement des diapositives sur l'île.

 
 
MADAMAX, Les PORTES de l'AVENTURE à MADAGASCAR